En souvenir de Sarah (*) qui préféra, pour la première séance de sa thérapie, le rebord de la fenêtre de mon cabinet au divan.

(*) Prénom modifié

 

          Le temps de la psychanalyse

          Tout commencera par un récit....

 Vous vous exprimerez librement et sans aucune entrave ni crainte parce que ma   position de thérapeute impose une attitude bienveillante, dénuée de tout jugement d'ordre moral.

Là, dans le secret de mon cabinet ou en promenades thérapeutiques, nous lirons votre roman personnel avec les souffrances et les émotions qui vous appartiennent et que vous revivrez, parfois, sous hypnose.

          Le but de cette première phase est double :

          * Aller à la rencontre des traumatismes nés dans l'enfance.

          * Identifier les carences en termes de besoins affectifs fondamentaux.

       

© 2019 - Cabinet Jean-Bernard GAUCI