GESTION DE SOI  et psychanalyse; un mariage hors de raison ?

Quand un "patient" a enfin surmonté ses obstacles psychiques et qu'il éprouve le besoin de continuer à consulter son thérapeute; de deux choses l'une : soit la cure analytique est inachevée soit il s'est installé un nouveau protocole basé sur l'accompagnement au long cours dans la vie du sujet.

Par-ailleurs, certaines personnes n'éprouvent pas le besoin de consulter un thérapeute pour des souffrances d'ordre psychique alors même qu'elles recherchent un appui réel et soutenu pour gérer efficacement leurs émotions, leurs impulsions et, au bout du compte, leurs actions. 

GESTION DE SOI et coaching; ne parle-t-on pas de la même fonction ?

Le coach oriente, stimule,  à l'exemple du monde sportif auquel on a emprunté la fonction avec à la clé la recherche d'un résultat concret en termes de développement personnel.

La gestion de soi est  à l'image de l'ami auquel on prête  sagesse et  maîtrise des enjeux existentiels.

A cet égard, on est ici plus en lien avec le philosophe.

" Le philosophe est moins un professeur qu'un maître spirituel : il exhorte à la conversion, puis il dirige les nouveaux convertis, des jeunes gens, souvent des adultes, dans les voies de la sagesse"       

                                                                                    Pierre Hadot - Plotin ou la simplicité du regard - Gallimard - Folio Essais -1997

© 2019 - Cabinet Jean-Bernard GAUCI